Nouvelles pratiques de mises en quarantaines

La dernière version du "Concept de protection pour l'enseignement obligatoire de 1H-11H et pour l'enseignement spécialisé" date du 29.01.2021. 

A l’heure actuelle, ralentir la propagation des nouveaux virus mutants provenant d’Angleterre et d’Afrique du Sud (variants du Sars-CoV-2) est la priorité absolue.

Nous vous informons sur les modalités du traçage en cas de suspicion ou cas avéré de variant selon les nouvelles recommandations de l’OFSP

  1. Le traçage des contacts étroits se fait nouvellement sur les 5 derniers jours.
  2. Tous les contacts étroits des contacts étroits, dans la mesure du possible, sont mis en quarantaine, mais au minimum les contacts étroits sous le même toit pour une durée de 10 jours.
  3. Une infection au Sars-CoV-2 datant des 3 derniers mois ne permet pas de se soustraire à une quarantaine lors d’une suspicion ou d’un cas avéré de variant.
  4. Un test dès le 5ème jour du premier contact avec la personne testée positive doit être effectué sur les contacts étroits, quel que soit leur âge. Un résultat négatif à ce test ne raccourcit pas la quarantaine qui est de 10 jours.
  5. Les enfants de moins de 12 ans sont considérés comme des contact étroits, même en milieu scolaire.

Ces 5 points sont valables pour tous les cas énumérés ci-dessous.

Au degré primaire 1H à 8H, (pas de port du masque chez les élèves) les nouvelles mesures suivantes s’appliquent :

  • Si un ou une élève d’une classe a été infecté par un variant du Sars-CoV-2 (cas présumé ou confirmé) : l’ensemble de la classe, y compris tous les enseignants et enseignantes qui travaillent dans cette classe, sont mis en quarantaine pendant dix jours (même si les règles d’hygiène, de distanciation ou de port du masque de la part des enseignants ont été respectées).

Les membres de la famille des élèves de la classe concernée sont considérés comme des contacts étroits de contact étroits et sont également mis en quarantaine.

Les élèves de la classe et leurs enseignants et enseignantes sont testés dès le cinquième jour après le premier contact avec l’élève infecté(e) ou potentiellement infecté(e).

Un test négatif au 5ème jour n’enlève pas la quarantaine des élèves et des enseignants, mais peut enlever la quarantaine des membres de la famille, pour autant que ceux-ci aient fait une quarantaine séparée dans leur foyer.

  • Si un enseignant ou une enseignante a été infectée par un variant du Sars-CoV-2 (cas présumé ou confirmé) : les classes dans lesquelles l’enseignant ou l’enseignante a enseigné dans les cinq jours précédant la déclaration de la maladie ou un test positif sont mises en quarantaine pendant dix jours. Les élèves concernés sont testés dès le cinquième jour après le premier contact avec l’enseignant ou l’enseignante infectée ou potentiellement infectée. Un test négatif au 5ème jour n’enlève pas la quarantaine des élèves et des enseignants, mais peut enlever la quarantaine de leurs contacts étroits pour autant qu’ils aient fait une quarantaine séparée dans leur foyer.
  • Si un ou une élève d’une classe a été en contact étroit avec une personne infectée par un variant du Sars-CoV-2 (cas présumé ou confirmé) : l’ensemble de la classe est mise en quarantaine pendant dix jours, ainsi que les enseignants.

Si vous avez des questions organisationnelle en lien avec le fonctionnement de notre établissement, n'hésitez pas à vous adresser à la direction : dir.ep.villaz@edufr.ch.